skip to Main Content
Bonjour, | Connexion
  • English
Actualité Cancer; Dépistage Cancer; Bilan Prévention

Le bilan de prévention, un levier pour un dépistage personnalisé

La lutte contre le cancer et d’autres pathologies graves comme les maladies cardiovasculaires passe par un dépistage précoce afin d’augmenter les chances de guérison mais aussi de limiter le recours à des protocoles thérapeutiques lourds et contraignants.

Actuellement, des campagnes de dépistage organisé sont mises en place pour certaines pathologies comme le cancer du sein ou encore le cancer colorectal. Mais ces campagnes ciblent une partie de la population en fonction de son âge. Or certaines personnes ont des profils de risques qui peut les conduire à développer ces pathologies plus tôt et ainsi à ne pas être diagnostiquées assez rapidement, provoquant ainsi une perte de chances.

C’est dans cette optique que le bilan de prévention peut devenir une arme très efficace dans la prévention et le dépistage de certains cancers et autres maladies graves.

Pourquoi réaliser un bilan de prévention ?

Vous êtes en bonne santé ? Certes, il y a eu des cas de cancers dans votre entourage proche mais comme beaucoup de familles ? L’intérêt des mesures de prévention est de pouvoir agir en amont, avant que la maladie ne se déclare ou à ses tous débuts. Le bilan de prévention concerne donc tout le monde, peu importe son état de santé ou ses antécédents familiaux.

Ce dispositif va permettre de déterminer le profil de risques de la personne et ainsi adapter les consignes de dépistage afin de la faire bénéficier d’un programme personnalisé. Selon les résultats, les recommandations des différents dépistages organisés pourront suffire. Mais, parfois, il sera conseillé de commencer plus tôt les examens de dépistage. Par exemple, le bilan de prévention pourra mettre en évidence la présence de certains marqueurs génétiques qui sont connus pour accroitre le risque de développer telle ou telle maladie.

Les chiffres publiés par l’Inca dans le Panorama 2021 des cancers en France le montrent : plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les risques de guérison augmentent. Par exemple, 90 % des cancers du sein détectés tôt sont guéris*.

Le bilan de prévention augmente donc les chances de bénéficier d’une détection précoce de certaines maladies graves en personnalisant le programme de dépistage.

En quoi consiste un bilan de prévention ?

Le bilan de prévention est un dispositif très rapide et très simple qui se déroule, en grande partie, en ligne.

Il suffit de se rendre sur la plateforme sécurisée mise à disposition par Predilife et d’y activer son compte. Un questionnaire médical doit ensuite être rempli. Un rendez-vous pour une téléconsultation avec un médecin partenaire est alors proposé. A l’issue de celui-ci, le professionnel de santé prescrira des analyses biologiques et génétiques en fonction du profil du patient. L’analyse génétique consiste en un prélèvement salivaire.

Un mois après, le patient reçoit ses résultats ainsi que des conseils personnalisés dans le cadre du dépistage des maladies pour lesquelles le bilan de prévention est efficace. Actuellement, il s’agit des cancers du sein, du poumon, du colon, de la peau et de la prostate ainsi que des maladies cardiovasculaires.

Comment bénéficier d’un bilan de prévention ?

Plusieurs entreprises ont souscrit des bilans de prévention pour leurs salariés. N’hésitez pas à en parler aux responsables des ressources humaines de votre entreprise afin qu’ils contactent Predilife. En effet, le bilan de prévention trouve sa place en entreprise afin de permettre une meilleure diffusion des messages de prévention et une meilleure prise en charge de la santé des salariés.

 

*Source : Institut National du Cancer (INCa) – Les cancers en France édition 2018

Back To Top