Le Conseil économique, social et environnemental prédit que 25 % des actifs seront concernés par une ALD d’ici 2025

Actualités RH; Ressources Humaines; bilan prévention

D’ici 2025, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) prédit que 25 % des actifs seront concernés par une affection longue durée (ALD)*. Parmi les ALD, figurent les différents cancers qui sont une réalité qui doit être prise en compte par les employeurs. Il est important d’oser aborder la question du cancer en entreprise que l’on soit dirigeant ou salarié.

Pour un grand nombre de malades, garder un lien avec son travail permet de conserver un pilier important et une motivation dans le processus thérapeutique. L’aménagement des conditions de travail, lorsque cela est possible, est une voie à explorer qui permet au salarié malade de ne pas se sentir exclu de la vie active mais aussi à l’employeur de devoir faire face à moins d’absentéisme et donc à moins de pertes financières.

Le volet de la prévention ne doit pas être négligé. Sensibiliser ses collaborateurs au dépistage de certaines maladies graves permet des détections précoces qui favorisent une guérison rapide mais surtout qui permettent de mettre en place des protocoles thérapeutiques moins lourds et contraignants, avec ainsi une absence réduite au niveau de son poste de travail. Le bilan de prévention est un outil que de plus en plus d’entreprises utilisent pour permettre à leurs salariés de bénéficier de conseils personnalisés en matière de dépistage. N’hésitez pas à nous contacter.

https://www.lecese.fr/travaux-publies/les-maladies-chroniques