Octobre Rose 2022 : une campagne de prévention contre le cancer du sein

Octobre Rose 2022 : une campagne de prévention contre le cancer du sein

Comme chaque année, depuis 1994, le mois d’octobre sera dédié à la lutte contre le cancer du sein, à travers Octobre Rose. Plus précisément, cet événement récurrent vise à renforcer la sensibilisation du grand public face à l’importance du dépistage précoce du cancer du sein. Pour rappel, 90 % des cancers du sein détectés tôt guérissent*.

Concrètement, Octobre Rose se matérialise par la tenue de nombreuses manifestations dans toute la France afin de récolter des dons pour la recherche mais aussi pour diffuser des messages de sensibilisation. La campagne de prévention est également présente dans de nombreux médias : réseaux sociaux, télévision, radio, presse écrite, etc.

Octobre Rose : une fenêtre ouverte sur la prévention et le dépistage du cancer du sein

Octobre Rose est une campagne mondiale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. La première édition a eu lieu en 1985 aux Etats-Unis. Sous l’impulsion d’Evelyn Lauder, vice-présidente de Estée Lauder, la Breast Cancer Research Foundation est créée en 1993. L’année suivante, Estée Lauder France, en partenariat avec Marie-Claire, lance la première édition en France d’Octobre Rose.

Aujourd’hui, c’est l’association Ruban Rose qui organise chaque année cette campagne en France. Elle repose sur 3 grands types d’actions :

Des manifestations dans toute la France pour collecter des dons

Plusieurs manifestations sportives sont organisées dans différentes régions pour récolter des dons afin de financer des travaux de recherche ainsi que les différentes campagnes de communication. Une des plus connues est la course caritative Odyssea qui a lieu dans différentes villes tout au long du mois d’octobre.

Des prix pour récompenser les travaux de recherche et les innovations

Depuis 2004, les prix Ruban Rose récompensent les travaux de recherche ainsi que les innovations réalisées en matière de lutte contre le cancer du sein. Ils sont financés par les dons récoltés durant la campagne de communication Octobre Rose mais aussi tout au long de l’année. La vente des différents produits dérivés créés à l’occasion de cet événement permet également de financer ces prix qui ont permis de distribuer plus de 4 millions d’euros depuis 2004 en faveur de la recherche et de l’innovation**.

Une campagne de communication pour diffuser des messages de sensibilisation

Des opérations de communication sont organisées comme l’illumination de la Tour Eiffel, la commercialisation d’éditions limitées par certaines marques, des émissions spéciales, des articles de presse. Le but est de communiquer autour de la prévention du cancer du sein et de l’importance du dépistage précoce.

Pourquoi Octobre Rose revêt une telle importance ?

Malgré les progrès en matière de dépistage et de traitement, le cancer du sein reste le cancer le plus meurtrier chez la femme comme le montrent les derniers chiffres de l’Inca. Plus que jamais, il est essentiel de sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage précoce. Celui-ci peut prendre différentes formes :

  • Un dépistage organisé pour les femmes de 50 à 74 ans : malheureusement, dans le Panorama 2022 des chiffres du cancer, l’Inca relève une baisse de 13 % de participation entre 2011 et 2020. Cela montre que la campagne de communication mise en place lors d’Octobre Rose reste essentielle.
  • Un dépistage individuel pour les femmes présentant un profil de risques spécifique et susceptibles de développer un tel cancer avant l’âge de 50 ans.

L’engagement de Predilife lors d’Octobre Rose

Predilife s’engage auprès de professionnels de santé et d’entreprises pour mettre en place des campagnes de prévention auprès des femmes. Concrètement, Predilife a mis au point un bilan prédictif du cancer du sein permettant d’établir le profil de risque de chaque femme de développer la maladie dans les 5 ans. De nombreux médecins sont associés à ce projet dans toute la France.

Cliquez ici pour découvrir la vidéo explicative qui présente le parcours d’une patiente qui réalise un bilan prédictif du cancer du sein.

La procédure est conçue pour rendre ce test simple et sans contraintes pour la patiente. Il s’agit d’un dispositif accessible à toutes, sans contraintes de déplacement ou d’agenda grâce à la téléconsultation. Ce bilan prédictif permet à la patiente de connaître son profil de risque et de bénéficier de conseils personnalisés en matière de prévention et de dépistage. Il peut ainsi lui être recommandé de réaliser un examen de dépistage avant l’âge de 50 ans et ainsi maximiser les chances de profiter d’une détection précoce et donc d’améliorer ses chances de guérison. Une détection précoce permet aussi d’éviter les traitements lourds et précoces.

Predilife a également choisi d’intégrer les entreprises dans cette démarche en leur permettant de faire bénéficier à leurs salariées de bilans prédictifs du cancer du sein, dans le cadre de leur politique santé. La confidentialité des résultats est garantie.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

* Institut National du Cancer (INCa) – Les cancers en France édition 2018

** https://www.cancerdusein.org/soutenir-la-recherche/prix-ruban-rose